Blason Saint Pierre d'Irube

Il semble que l'origine de Saint Pierre d'Irube remonte au XII éme siécle, le nom d'Irube proviendrait de la déformation de Iriberri ( ville ou bourg neuf ).
D'illustres témoins de l'Histoire y firent un séjour repide ou prolongé , Mazarin, le Duc d'Orléans, Napoléon I ér et Joséphine. Napoléon III , Eugénie de Montijo ainsi qu'Anne de Neubourg y séjourna quelques années durant son exil Bayonnais.
Aux portes de Bayonne, sur la route de la Navarre, saint Pierre d'Irube eut à supporter aux cours des siècles les méfaits dus aux affrontements militaires, pillages, saccages, réquisitions avec comme point commun d'origine la bataille du 13 Décembre 1813 entre les troupes du Maréchal Soult et celles de Wellington.
Village de 780 habitants en 1914, Saint Pierre d'Irube a connu depuis 50 ans une extension rapide consécutive à la crétion de nombreux lotissements destinés à recevoir les familles venues travailler sur l'agglomération bayonnaise.



 

L'Eglise St Pierre

Construite au XVème, elle comporte une nef unique, sans pilier, avec une abside à pans coupés. Deux étages de galeries surplombent trois côtés de la nef.
Le cimetière primitif abrite les tombes de quelques célébrités locales : François Ducasse, maréchal de camp de Napoléon 1er, Léon Resplandy, officier glorieux..

La Benoiterie

Cet édifice fut construit entre 1640 et 1660. La benoîterie est le seul bâtiment de Saint Pierre d'Irube à bénéficier du caractère de « Monument Historique ».

Le lavoir d'Urruty

Au XIXème siècle, près de la source d'Urruti, un petit bassin était réalisé, agrémenté de six pierres pour laver le linge. En 1901, un bassin rectangulaire couvert fut construit pour remplacer ce dernier . Ce nouveau lavoir pouvait recevoir sept personnes et était alimenté par la source Urruti.
En 1975, cet édifice fut entièrement restauré et la charpente reconstruite. En 2006, le lavoir a subi une nouvelle cure de jouvence.

A voir

Les maisons des XVII et XVIIIèmes : Arthague, Albinoritz, Camberabero...
Les bornes en toises de l'époque napoléonienne, la fontaine romaine de Hillands,

Mairie : 05 59 44 15 27
Office Tourisme : 05 59 44 15 27
Site Internet
 


 

Blason d'Urt

Urt fut à partir du XIII éme siècle le port naturel de la Basse Navarre. La saison venue, à la lueur des lampes, se pratique la pêche à la pibale, alevin d'anguilles très recherchée au Pays Basque et en Espagne. La siuation privilégiée d'Urt permet à ses visiteurs de profiter des attraits du village et des charmes de la région énvironnante .

Urt

Le chemin de halage remonte aux confins des Landes jusqu'au port d'Hastingues.
Sur le territoire de la commune et sur la colline de Belloc s'éléve l'Abbaye de Belloc. Elle se présente dans un cadre plein de charme de collines verdoyantes.
D
epuis 1875 les moines dont la devise " Ora et Labora ", " Prie et travaille " vivent du travail de meurs mains. Les moines fromagers affinent pendant de longs mois un pur fromage de brebis, d'autres confectionnent des tapis, veritables oeuvres d'art.
L'église dédié à notre Dame de l'Assomption a été construite au XI ou XII éme siècle. Dans l'édifice actuel il faut remarquer les vitraux récents , le navire suspendu, les orgues, et les nouvelles boiseries. On peut admirer dans une petite niche de bois, la statue de la Vierge ainsi qu'un très beau tabernacle.

Mairie : 05 59 56 20 33
Office Tourisme : 05 59 56 24 65
Site Internet
 


 

Blason Villefranque

Moins de 2000 habitants animent le village de Villefranque, trait d'union entre ustaritz et Bayonne.Le village appartient au canton de Saint-Pierre-d'Irube et à l'arrondissement de Bayonne. Les habitants de Villefranque s'appellent les Milafrangars Son nom d'origine était Saint martin de Baster, débaptisé en 1198, il est appelé suivant l'emprise gasconne, Biele franque, suivant l'emprise basque Mila Franga. Le fait historique qui marqua son histoire fut la bataille de Mouguerre en 1814 qui vit la victoire anglaise sur les armées de Napoléon commandées par le Maréchalt Soult. Longé par la Nive, elle ouvre depuis ses terrasses de cailloutis une perspective sur les Pyrénnées basques. Son église, son fronton, ses maisons blanches, son bois de chênes séculaires, sont à l'origine de la quiétude de Villefranque.

Villefranque



Mairie : 05 59 44 93 13
Office Tourisme : 05 59 44 93 13

  
MAIL : webmaster@iparralde.net   
Copyright 2008 WWW.IPARRALDE.NET RéalisationJ.Managau Tous droits réservés