Capitale de Basse-Navarre, Saint Jean Pied de Port, en basque Donibane Garazi reste le village le plus visité de cette province. La ville fut fondée à la fin du XII éme siècle sous le règne des derniers rois navarrais afin de protéger le passage de la rivière et l' accès aux cols de Roncevaux et de Bentarte. De cette époque, peu de vestiges subsistent : les remparts de grès rose qui enserrent le vieux quartier surplombé par la Citadelle, l'église Notre Dame, longée par la Nive.

Construite à l'emplacement de l'ancien château fort des rois de Navarre, la Citadelle domine la ville protégée par des murailles. Édifiée au XVII° siècle suite au contexte de guerres de religion et de conflits franco-espagnols, elle est ensuite remaniée par Vauban qui améliore le système défensif et prévoit des ouvrages extérieurs tels que les redoutes, ainsi que la fortification de l'ensemble de la ville.

St Jean Pied de Port
 Point de passage obligé sur l'itinéraire de Saint Jacques de Compostelle, Saint Jean prit rapidement de l'importance devant l'affux de pélerins qui s'y reposaient afin de prendre des forces avant le franchissement de la montagne. Comme eux il faut pénétrer dans la cité en empruntant le porche Saint Jacques , puis découvrir les alignements des maisons et leurs façades avec les étages à colombage et leurs encadrements de portes et fenêtres en grès rose. Les façades, qui donnent sur la rue, présentent d'anciennes échoppes de commerçant ou d'atelier d'artisan. Les lieux de vie sont à l'arrière de la maison, qui donne sur une cour, et à l'étage. Quelques façades sont en encorbellement, d'autres en colombage, en grés rose d'Arradoy et même en appareillage de briques. Souvent les portes sont surmontées de linteaux sculptés.

 E
n remontant la vallée, on peut découvrir ses sources à Esterençuby, ou s'ouvre alors la route vers la forêt et le plateau d'Iraty. L'entrée dans la vieille ville encerclée par les remparts, offre de nombreux points d'intérêt. La rue d'Espagne avec ses boutiques, le vieux pont sur la Nive , l'église gothique, en font partie. La rue d' Espagne grimpe entre les maisons des XVI et XVII éme siècles. A son terme, la fameuse citadelle.

Mairie : 05 59 37 00 92
 Office Tourisme : 05 59 37 03 57


Ahaxe/ Ahatsa

Près de saint Jean Pied de Port sur la route d'Iraty se dore Ahaxe. Vous pourrez y découvrir un magnifique atelier de deux artistes peintre ainsi qu'une miellerie ou vous ferez connaissance avec le monde des abeilles, et gouterez différentes douceurs , pollen et pain d'épice...

Mairie : 05 59 37 00 92
 Office Tourisme : 05 59 37 31 63

Aincille/ Ahintzila

Ce petit village de Basse Navarre, proche de Saint Jean Pied de Port, révéle dans son ancienne église une statue de la vierge du XIV éme siècle ainsi qu'un rétable du XVIII éme siècle. Autour de la commune, de belles promenades s'offriront au randonneur.

Mairie : 05 59 37 30 26
 Office Tourisme : 05 59 37 30 26

Arneguy/ Arnegi

Niché au fond de la vallée, sillonnée par le torrent « la Nive d’Arnéguy » qui forme une frontière naturelle, le Village est situé à 8 Kms de Saint Jean Pied de Port sur la route des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui mène à Roncevaux et Pampelune par le col d’Ibanéta.
Arnéguy fut longtemps un poste de contrôle douanier important sur l’axe routier France Espagne, les ventas côté Espagnol sur la commune de Valcarlos séparée seulement d’Arnéguy par la Nive, attirent chaque année des milliers de touristes.

Mairie : 05 59 37 10 64
 Office Tourisme : 05 59 37 10 64
Site officiel

Saint Jean le Vieux

Longtemps rivale de Saint Jean Pied de Port pour la suprématie de Pays de Cize, Saint Jean le Vieux a vu s'installer la plus importante garnison romaine de la région: Immus Pyrenaeus. Ce " castrum" fut établi à la fin de la conquête d'Aquitaine et devient un point stratégique sur la voie Dax, Pampelune. Quelques vestiges sont encore visibles.
Le lac d'Harrieta se trouve dans la commune de Saint-Jean-le-Vieux. Il est situé dans un cadre protégé et verdoyant, face à la chaîne des Pyrénées. D'une superficie de 2,5 hectares, il atteint 8 mètres de profondeur en son milieu. Ses eaux claires et fraîches proviennent de sources d'une très grande pureté. Au programme, promenade, pique-nique, pédalos, pêche ...Terroir, gastronomie, histoire... De nombreux évènements ayant marqué la vie locale durant les siècles passés ont eu pour cadre le château d'Harrieta.

Mairie : 05 59 37 09 10
 Office Tourisme : 05 59 37 09 10

Esterencuby / Ezterenzubi

Le village s'est constitué au XIX éme siècle dans les terres de montagnes d'Aincille et de Saint Michel. Des habitants de Cize y construisirent leurs cabanes, jusqu'à former une paroisse. Sous le pic d'Errozaté, la Nive prends sa source et plonge dans la vallée.
D' Esterençuby, une route de montagne permet de rejoindre Iraty, la plus forêt de feullus d'Europe. Les kayolars témoignent d'une intense activité d'estives derrière laquelle on trouve le réputé fromage de brebis. Les communes avoisinantes ont crée un complexe touristique autour d'un village de chalets de bois. Les skieurs de fond et les randonneurs en raquettes l'hiver, les vacanciers l'éte et les chasseurs en automne y entretiennent une constante animation.

Mairie : 05 59 37 03 63
 Office Tourisme : 05 59 37 03 63



  
MAIL : webmaster@iparralde.net   
Copyright 2008 WWW.IPARRALDE.NET RéalisationJ.Managau Tous droits réservés